Êtes-vous convaincu que notre contribution au développement du marketing direct n’est rentable que pour les grands hôtels? Jetons un coup d’œil à l’un de nos clients: un hôtel familial situé sur l’île de Rügen avec 42 chambres. Il est ouvert uniquement de mars à novembre. Nous avons commencé notre coopération en Full management au milieu de l’année dernière.

Situation initiale

L’hôtelier a remarqué qu’il avait besoin d’un nouveau site internet afin de rester compétitif. La refonte du site internet a été achevée en 2017.

Le volume des ventes de l’hôtel a déjà connu un essoufflement. Ces complications n’étaient pas spécifiques à un hôtel: toute la région de la mer Baltique se heurtait à des problèmes similaires.

L’hôtel a expérimenté une baisse de son chiffre d’affaires lié à ses ventes directes en ligne de 17% durant la première partie de 2018 par rapport à l’année précédente. Les OTAs ont dû faire face à une diminution encore plus spectaculaire de 45%. Il est devenu évident qu’il n’était plus possible de gérer sa propre distribution en ligne uniquement via des OTAs. Compte tenu de la diminution des paniers moyens (467€ contre 374€), des séjours plus courts (4,4 vs 3,8 jours) ainsi que de la baisse du prix moyen par nuit (107 € contre 97 €), il a fallu s’adapter. C’est ainsi que notre coopération a débuté en juin 2018.

Mesures spécifiques

Premièrement, nous avons commencé par une analyse approfondie de leur site internet et de leur moteur de réservations. En concertation avec l’hôtel, nous avons pu réaliser la majorité de nos mesures spécifiques, telles que :

  • un jeu de couleurs uniformes sur le site
  • placement proéminent et permanent du bouton de réservation
  • restructuration et redesign de la navigation
  • placement bien en vue des avantages de la réservation directe
  • optimisation des paramètres de base du référencement naturel

Sur cette base, nous avons lancé des campagnes CPC (Coût Par Clic) sur trivago, TripAdvisor et Google afin de déplacer le trafic sur le site internet. Nous avons mis à jour les portails en ce qui concerne le contenu, en particulier le matériel graphique.

Résultats

Les ventes via le site internet de l’hôtel ont considérablement augmenté. Même si nous avons expérimenté une baisse durant la première partie de l’année, ensemble, nous avons réussis à augmenter le chiffre d’affaires lié aux ventes directes en ligne de 35% pour l’année 2018, gardant à l’esprit que nous n’avons commencé notre coopération qu’au milieu de l’année.

En améliorant considérablement le site internet l’année précédente, l’hôtelier nous avait offert les conditions idéales pour le lancement de nos campagnes de marketing direct afin d’atteindre un taux de conversion optimal et un trafic accru.

Voici un aperçu des résultats de performance les plus marquants:

  • Le second semestre a présenté une croissance moyenne de 77% du chiffre d’affaires mensuel par rapport à l’année précédente.
  • 46% des réservations via le site internet au second semestre sont attribuées à nos campagnes marketing.
  • Les OTAs ont connu une baisse de 4% en fin d’année. Ce canal de vente n’aurait pas réussi à avoir de tels résultats sans notre coopération.
  • Le budget marketing utilisé s’élevait à 8,7% du total du chiffre d’affaires des ventes directes en ligne.
  • Les coûts de fonctionnement globaux (y compris les frais de Myhotelshop, le service lié au site internet, le moteur de réservations) se sont établis en moyenne à 15,3% de juillet à décembre.
  • Le chiffre d’affaires du site a augmenté de 35% par rapport à l’année précédente.

Perspective

Cette année, nous voulons pousser encore plus cet incroyable développement. L’accent est mis sur les mesures supplémentaires pour augmenter le trafic sur le site web de l’hôtel. En plus de trivago, TripAdvisor et Google, l’hôtel souhaite également être connecté à d’autres plateformes. Par conséquent, nous prévoyons d’élargir les campagnes existantes Google Ads Brand par une campagne générique. Les possibilités d’amélioration de l’affichage de bons seront testées. L’utilisation du marketing de newsletter devrait stimuler le marketing direct. Nous discutons aussi de la mise à jour de l’infrastructure avec une version plus récente du moteur de réservations.